l'article a été placé dans votre panier.
ARTICLE PAS DISPONIBLE
L'article a été placé dans votre liste.
026.jpg
aller vers la liste des producteurs

producteur

Oromia Coffee Farmers Cooperative Union Limited Liability - OCFCU

création
Coopérative depuis 1999, certification Fair Trade depuis 2000
partenaire claro depuis
2004
lieu
Addis Abeba (distribution), Province d'Oromia (plantations de café)
producteurs
40 employés dans la distribution, 128'000 petits producteurs et productrices
sous-groupes
répartis dans 129 coopératives de café
produits
Café arabica biologique
numéro de producteur
124653

L’organisation
D'après les estimations, près de la moitié de la population éthiopienne souffre de malnutrition: même lorsque les récoltes sont bonnes, des millions d'Ethiopiens dépendent de l'aide alimentaire. Les causes de la famine sont les sécheresses, les inondations et la croissance  disproportionnée de la population, mais aussi la chute des cours du prix du café, souvent considéré comme le moteur de l'économie, et la spéculation boursière qui en découle. Environ 25% de la population totale vit dans la province d'Oromia, au sud-ouest de l'Ethiopie, dont une grande partie souffre de la faim. Les deux tiers des habitants de la plus grande province d'Ethiopie vit de la culture du café, principalement au sein de petites structures fermières. En fin de compte, c'est l'importance de la culture du café pour la province qui est à l'origine de la fondation de la toute première fédération de producteurs de café éthiopien, la Oromia Farmers Cooperative Union (OCFCU). C'est à la suite de la libéralisation du secteur du café, auparavant aux mains de l'Etat, que 35 groupes villageois ont fondé en 1999 la fédération OCFCU. La création de l'Union a été motivée par la nécessité de commercialiser de manière directe le café après la libéralisation du marché, avec pour objectif de pouvoir proposer de meilleurs prix aux producteurs. L'enregistrement dans le registre Fairtrade a suivi, ainsi que le passage graduel à l'agriculture biologique. L'union faîtière compte aujourd'hui 128'000 membres, tous de petits cultivateurs qui possèdent en moyenne entre 1 et 2 hectares de terres situées entre 1000m et 2000m d'altitude, sur lesquelles ils pratiquent la polyculture. Le café est cultivé comme source de revenu, alors que les bananiers et d'autres arbres fruitiers lui procurent l'ombre indispensable à sa croissance. Des épices, des céréales, du maïs, du millet et des haricots sont en outre cultivés, surtout pour l'approvisionnement familial. Les champs sont cultivés en famille, mais les familles voisines s'aident mutuellement. La récolte se fait exclusivement à la main. Les primes sont investies dans des projets communautaires, comme des centres médicaux, l'amélioration du système scolaire et l'approvionnement en eau potable.

Le produit
Le café Oromo de claro est constitué exclusivement de grains arabica bio de la meilleure qualité. Le café bio aromatique est disponible en grains, moulu et en portions. Les grains sélectionnés avec soin sont torréfiés à la Chaux-de-Fonds par l'entreprise riche en tradition La Semeuse.

L'impact du commerce équitable
- Conseils techniques (agriculture biologique, assurance-qualité, cultures mixtes, etc.)
- Accès à de petits crédits et soutien pour la commercialisation et les formalités d'exportation
- Prix minimum garanti, primes Fair Trade ainsi que prime supplémentaire pour le café certifié biologique

vous trouverez ici tous les produits de 124653 Oromia Coffee Farmers Cooperative Union Limited Liability - OCFCU