l'article a été placé dans votre panier.
ARTICLE PAS DISPONIBLE
L'article a été placé dans votre liste.
086.jpg
aller vers la liste des producteurs

producteur

Eswatini Kitchen

création
1991 en tant qu’organisation non gouvernementale ; membre de COFTA et de WFTO
partenaire claro depuis
2002
lieu
Hhelehhele et Lamgabhi (culture)
distribution
Manzini (transformation, contrôle de la qualité, vente et direction)
producteurs
35 employé-es à la transformation et à la commercialisation, 310 producteurs-trices
produits
Sauces épicées, confitures et chutneys
numéro de producteur
125643

Les producteurs et productrices
Le Swaziland est l’un des pays les plus pauvres au monde et une grande partie de sa population survit avec moins d’un euro par jour. Quelque 200 000 personnes (soit 20 % de la population) dépendent de l’aide alimentaire fournie par des organisations internationales et 60 % des habitant-es se consacrent aux cultures vivrières. Les principaux produits agricoles sont la canne à sucre, le coton, le maïs, le tabac, le riz, les agrumes, le millet et les arachides. L’élevage bovin, ovin et caprin est aussi pratiqué. Dans ce royaume d’Afrique australe, les structures démocratiques et sociales brillent par leur absence et le taux d’infection au VIH est le plus élevé au monde. En 2004, 39 % de la population était séropositive, un chiffre qui atteignait déjà 42 % l’année suivante. Si ce taux a légèrement diminué de 2008 à 2013, l’espérance de vie au Swaziland reste la plus faible au monde. Depuis la fin des années 1960, le Centre d’accueil et de formation Manzini Youth Care (MYC) de Manzini aide des femmes, surtout de jeunes prostituées et des toxicomanes, à subvenir à leurs besoins. C’est pour financer ce projet qu’a été fondée en 1991 la petite entreprise Eswatini Swazi Kitchen (ESK) qui transforme des fruits et légumes locaux afin de procurer un revenu régulier et décent tant à ses employées qu’aux fournisseurs des produits frais. Si une partie des fruits et légumes transformés provient des jardins et vergers d’ESK, la plupart sont toutefois cultivés par des familles paysannes qui pratiquent surtout l’agriculture de subsistance et retirent de la vente à ESK un revenu qui leur permet de subvenir à leurs besoins. Une trentaine de femmes se chargent de laver, couper, transformer et conditionner
les fruits, toutes ces opérations se faisant à la main. La vente des produits à la filière du commerce équitable – et notamment à claro – permet à ESK de verser des salaires plus élevés et de financer les projets de développement de MYC.

Le produit
Les produits de base sont cultivés sans engrais artificiels ni produits chimiques. Les chutneys et les sauces épicées sont élaborés entièrement à la main, selon les recettes d’ESK. Les deux chutneys sont l’accompagnant idéal des grillades et autres plats à base de viande ou de  poisson.

L’impact du commerce équitable
- Garantie de revenus pour les familles paysannes, qui pratiquent principalement une économie de subsistance
- Financement des projets de MYC en faveur des jeunes femmes
- Versement aux employées d’ESK d’un salaire supérieur à la moyenne

vous trouverez ici tous les produits de 125643 Eswatini Kitchen