l'article a été placé dans votre panier.
ARTICLE PAS DISPONIBLE
L'article a été placé dans votre liste.
aller vers la liste des producteurs

producteur

Coordinadora Nacional de Cacaocultores Dominicanos - CONACADO

création
1988, en tant qu’organisation non gouvernementale, certifié commerce équitable depuis 1997
partenaire claro depuis
2000
lieu
Haina (transformation et commercialisation), diverses zones rurales (culture)
producteurs
240 employées pour la commercialisation et 9300 producteurs et productrices de cacao membres de 130 organisations de base rattachées à neuf fédérations régionales
produits
Cacao certifié biologique et équitable
numéro de producteur
124637

L’organisation
Selon l’organisation Welthungerhilfe, un quart de la population dominicaine souffre de malnutrition, une consé-quence directe de la grave récession qui, durant la première décennie de ce siècle, a alimenté le chômage et la pauvreté. Le gouvernement a adopté des mesures pour améliorer l’alimentation (allocations pour les enfants en âge scolaire et subsides pour les personnes âgées sans retraite, p.ex.), mais le taux de chômage, considéré comme le plus élevé d’Amérique latine, ne redescend pas au-dessous de la barre des 15 %. Les petits paysans constituent la majorité de la population dominicaine et un grand nombre d’entre eux vivent de la culture du cacao, bien qu’ils n’en retirent généralement pas un revenu suffisant pour subvenir à leurs besoins. 
La CONACADO a été fondée en 1988 par de petits paysans qui vendaient le cacao séché, mais non fermenté, à des intermédiaires. En fondant une confédération nationale, ils ont pu supprimer ce maillon de la chaîne, exporter directement leur cacao et tirer des revenus plus élevés de leurs récoltes. Grâce à la collaboration d’organisations du commerce équitable, comme claro, la CONACADO est parvenue à appliquer très rapidement les directives de la culture biologique du cacao et à satisfaire aux critères de la certification du commerce équitable. Actuellement, cette confédération chapeaute neuf fédérations régionales qui regroupent à leur tour 130 organisations de base. Elle s’emploie à perfectionner les producteurs et productrices en techniques de l’agriculture biologique. Le prix plus élevé perçu pour le cacao biologique certifié permet en outre d’améliorer les techniques et de diversifier la production. Ainsi, ces petits paysans cultivent toujours davantage d’agrumes, d’avocats, de bananes et d’autres fruits destinés en premier lieu à leur consommation et au marché local. Grâce à la prime du commerce équitable, la CONACADO forme ses membres à des techniques telles que la fermentation et le séchage, travaille à l’extension d’équipements d’alimentation en eau potable et en électricité, entretient des dispensaires, fournit du matériel scolaire et octroie des bourses.

Le produit
Claro utilise le cacao de la CONACADO pour élaborer plusieurs produits biologiques, comme les barres de chocolat, les brisures de chocolat pour la confiserie, les ananas et mangues enrobés de chocolat, les truffes et les carrés de chocolat préparés par une petite entreprise de l’Emmental.  

L’impact du commerce équitable
-    Promotion de l’agriculture biologique et réalisation des projets communautaires des fédérations régionales
-    Préfinancement des récoltes et versement de prix plus élevés pour le cacao biologique et équitable de qualité supérieure